Les différentes façons de jouer à Yu-Gi-Oh!

Liens de Partage
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit

Les différentes manières de jouer à Yu-Gi-Oh!

En 2021, le Master Duel est le format le plus populaire chez les joueurs Yu-Gi-Oh! A l’exception de Duel Links, du Speed Duel et du Rush Duel (disponible seulement en Asie), c’est le format phare du jeu de cartes de Konami. Toutes les boutiques affiliées proposent des tournois et en vendent les produits. Il existe cependant d’autres manières de jouer avec nos cartes préférées. Que ce soit au travers d’anciennes banlists ou de règles personnalisées, entre amis ou de manière plus compétitive, les possibilités sont infinies.

Dans cet article, nous allons tenter de vous présenter de nouvelles façons de s’affronter en duel. 

Les anciens formats

Le jeu de cartes Yu-Gi-Oh! est régi par deux éléments: la sortie des produits et la banlist; c’est ce qui définit un format. Tous les joueurs ont des format qu’ils ont appréciés et d’autres où ils prenaient moins de plaisir à jouer. Certains de ces formats continuent d’être joués, même des années après car ils sont considérés comme les meilleurs par un grand nombre de duellistes. 

Voici les plus populaires: 

Le G.O.A.T. Format

Le format préféré des plus nostalgiques des premières saisons de l’animé. Il correspond au format de l’été 2005 utilisé lors des nationaux américains. Le set du Millénaire Perdu y est légal mais pas Révolution Cybernétique qui verra la sortie de Cyber Dragon, une des cartes qui a révolutionné le jeu. Le nom du format vient d’une des cartes les plus fortes du format: Scapegoat (Bouc Émissaire en français), G.O.A.T veut aussi dire Greatest Of All Time, soit le meilleur de l’histoire.

On retrouve de nombreux decks jouables dans ce format: le deck historique étant GOAT Control, jouant sur Bouc Émissaire et Metamorphose pour invoquer Le Renoncé aux Milles Yeux. Il existe de nombreux autres decks tel que Thunder Dragon Chaos, Chaos Control, Empty Jar ou encore Anti-Meta Warrior.

Le G.O.A.T. format est apprécié, au delà de la nostalgie, car c’est un format lent où poser un monstre et un piège est un premier tour classique. La présence de cartes aussi forte que Pot de Cupidité, Charité Gracieuse, Duo de Délinquants ou encore Vent Violent fait que la gestion des ressources est capitale. Chaque joueur a accès à ces cartes aux effets dévastateurs et il faut savoir utiliser les siennes au bon timing tout en gardant trace des cartes adverses. Le site officiel du G.O.A.T. format est pratique pour consulter toutes les decklists ayant performé au cours des 15 dernières années. Le youtuber américain Cimoooooooo en parle également dans un épisode dédié de sa série The History of Yu-Gi-Oh!

Le format Edison

Le format Edison correspond au format entre la banlist du 1er avril 2010 et la sortie des Ténèbres Scintillantes dans le courant du mois de mai de la même année. C’est un format synchro très diversifié qui tire son nom du Shonen Jump Championship (SJC) ayant eu lieu à cette époque à Edison dans le New Jersey aux Etats-Unis.

C’est un format qui comme le G.O.A.T format a marqué les joueurs et la communauté continue de le faire vivre. Les decks joués y sont toujours aussi nombreux et différents comme l’atteste le Top 8 du dernier tournoi organisé en juillet 2021 par le site edisonformat.com ayant regroupé 82 joueurs:

  1. Hoogart – Seigneurs Lumières
  2. MattK – Vayu Turbo
  3. SilchasRuin – Diva Hero
  4. Sho’Nuff – Ailes Noires
  5. Its Loganho – Seigneurs Lumières
  6. Spyce – Frog Monarques
  7. geistD – Bêtes Gladiateurs
  8. Taz Taz – Ailes Noires

L’intérêt de ce format réside, au delà son côté retro bien sûr, de posséder plus de cartes pouvant comboter ensemble. Contrairement au G.O.A.T. Format, les decks se rassemblent autour d’archétypes et augmentent en consistance. Les decks du format tirent pleinement partie de la mécanique synchro sortie 2 ans auparavant tout en conservant un aspect contrôle avec des pièges et magies rapides redoutables.

C’est un format vraiment nostalgique où vous allez retrouver toutes vos sensations de l’époque et ce à moindre coût puisque les cartes ayant été réédités de nombreuses fois sont relativement peu chères.

Pour ce format c’est sûrement Dracoh77 qui en parle le mieux dans sa vidéo YouTube consacrée au format Edison.

Le format HAT

Le format HAT est connu comme étant l’un des formats les plus diversifiés de l’histoire du jeu. Il a lieu en 2014 pendant 3 mois, il utilise la banlist d’avril 2014 et débute avec la sortie d’Origine Primitive, dernier set de l’ère Zexal. L’extension amène l’archétype Artéfact. Mixé aux mains de Feu et de Glace (Fire Hand et Ice Hand en anglais) sorties quelques semaines auparavant ainsi qu’aux Traptrix, cela donne le deck HAT.

Le plus grand concurrent du deck est le deck Geargia qui a un très bon match-up contre HAT. Avec la sortie de son deck de structure, le deck Seigneur Lumière jusque là un peu oublié deviendra également un des grands concurrents du format. Sa version mixée aux Maîtres Dragons (le deck s’appellera LS Ruler), limités depuis le début de l’année, fera des ravages dans les grands tournois.

Le format s’arrête en août 2014 avec la sortie de l’Alliance des Duellistes et l’arrivée des pendules et de la Master Rules 3. A partir de ce moment, chaque joueur peut posséder sa magie de terrain et le joueur qui commence ne pioche plus de sixième cartes ce qui pénalise certains decks. Le nouveau set amène des decks comme Abysses Ardentes, SatellChevalier et Marionnettes de l’Ombre qui domineront les formats suivants.

Le format est resté très populaire dû au nombre de decks jouables à cette époque: en plus des decks HAT, Geargia et LS Ruler, on pouvait retrouver en top des decks comme Poing de Feu, Sirènemure, Magidolce, Enfernité, Bujin ou encore Sylvan et Livre de Magie.

Pour plus d’informations et de détails sur les decks joués, la vidéo de Dracoh77 est une parfaite introduction au format. 

Format TOSS / Eternal Format

Le format de l’année 2019, contrairement aux formats précédent, il n’y a pas une communauté aussi développée qui organise des tournois. Il n’en reste que c’est un des formats les plus populaires et équilibrés de l’histoire du jeu. Ce format est dominé par 4 decks. Le premier est le deck Assaut de l’Air sorti en mai 2018 dans Les Sauveurs des Ténèbres. Vient ensuite Dragon du Tonnerre dans Fusion de l’Âme en Octobre 2018. Ce set verra également la sortie du deck Orcust qui ne sera que véritablement complet en mai 2019 avec la sortie de Crescendo Orcust et Dingirsu, l’Orcust de l’étoile du Berger début mai 2019. Finalement, le deck Salamangrande, sorti dans le deck de structure Soulburner en février 2019.

C’est le format qui a été joué lors des nationaux 2019 et qui a vu en grande partie les decks Salamangrande et Sky Striker triompher dans le monde. C’est également le format qui a vu s’affronter Samir Bachar et Gabriel Soussi en finale du championnat d’Europe et qui a vu la victoire de ce dernier. 

La banlist de juillet 2019 frappe fort sur le format puisqu’elle interdit Les Chevaliers Fantômes de la Bardiche Rouillée, carte clé du deck Orcust. Cercle Salamangrande et Gazelle Salamangrande se font elles limitées, tout comme Assaut de l’Air – Méchamodules – Multirôle, Terra Formation et la Scène Lumière Farstar. Le format qui s’en suit est toujours dominé par les 4 même decks mais la sortie fin août des méga tins 2019 va révolutionner le jeu. L’arrivée de Nibiru, l’Être Primitif punissant les decks invoquant 5 monstres ou plus par tour punira grandement les decks Salamangrande et Dragon du Tonnerre. La banlist d’Octobre 2019 interdira la Sirène Chevalier du Cauchemar et les joueurs se dirigeront vers un mix entre Assaut de l’Air et Orcust. Ce deck sera même considéré comme Tier 0 par certains joueur. Le format sera finalement détruit en janvier 2020 suite à la banlist interdisant Assaut de l’Air – Mobilisation – À l’Attaque !, Salamangrande Étalomirage, Colosse, Dragon du Tonnerre et Orcust Horreur de la Harpe.

La question se pose donc de savoir à quel moment le format était à son apogée. Selon la majorité des observateurs, ce serait le format joué lors des nationaux, à la sortie de DANE et prenant en compte la banlist d’Avril 2019.

Le format TOSS est un format jeune et qui n’a pas encore trouvé sa communauté. Il reste emblématique de l’ère Links et est un des favoris des joueurs. De par les différentes réimpressions, les decks ne sont pas très couteux à construire ce qui est appréciable.

Les formats Tier 0

On dit d’un deck qu’il est Tier 0 quand le seul deck capable de le battre est lui même. Ce deck occupera donc l’immense majorité des places en top cut.

Ces formats ne sont souvent pas des bons souvenirs pour les meilleurs joueurs de l’époque. En effet, pour avoir une chance de concourir au plus haut niveau, pas d’autres choix que de jouer le deck Tier 0. Pour ceux qui n’avaient pas les moyens d’avoir ce deck ou voulait jouer autre chose, les chances de gagner étaient malheureusement assez faibles.

Des années après, des joueurs apprécie de rejouer les match-ups miroirs entre ces decks surpuissants, devenus bien plus abordables avec le temps. Parmi ces decks qui ont eu ce statut que ce soit en TCG ou en OCG, on retrouve Tele-DAD (2008-2009), Maître Dragon (2013), PePe (2015), Zoodiaque (2017) ou encore Espirale (2017).

Exemple de decklist TeleDAD

Les formats Konami

Les formats suivants sont reconnus officiellement par Konami. Ils n’ont pas réellement de circuit compétitif, ni d’évènement propre mais ils ont des règles bien établis et peuvent être mis en avant au cours de tournoi du Master Duel.

Le format traditionnel

Le format traditionnel est assez particulier. Il est d’un côté reconnu par Konami car présent sur le site de la banlist. De l’autre, il n’y a pas de tournoi officiel organisé et le format est délaissé par les joueurs. Le format est pourtant intéressant, il suffit de prendre toutes les cartes interdites et de les limiter à un exemplaire.

Un des plus grand tournois dans ce format a été organisé en 2020 par le streamer écossais Farfa, il avait rassemblé plus de 700 participants. Le gagnant du tournoi avait opté pour une variante d’un des decks les plus populaires de l’époque en format avancé: Surnaliche Synchronique. Un des decks les plus représentés était Orcust Pure qui peut abuser de nombreux monstres liens bannis tel que Sorcière d’Invocation ou Sirène, Chevalier du Cauchemar.

La communauté Yu-Gi-Oh! a horreur les decks FTK (First Turn Kill) et un tournoi sans banlist fait craindre que ce genre de decks soit représenté. En réalité, entre les handtraps et les cartes pour joueur deuxième, il existe un grand nombre de réponses. Récemment en OCG, un tournoi sans banlist a été organisé et c’est un deck Zoodiaque qui a remporté l’évènement (decklist ci-dessous).

Le Tag Duel

Mode de jeu incontournable de l’animé, le Tag Duel ou duel en 2 contre 2 est un format avec des règles officielles. Que ce soit au travers de la série de jeu Tag Force ou par évènement temporaire dans Duel Links c’est un format qui plaît aux joueurs. Pour le Master Duel, il n’y a que très peu de tournois officiels, il est souvent possible d’y jouer lors des grands évènements comme les YCS ou les championnats nationaux.

Qui dit deux fois plus de joueurs dit deux fois plus de règles. La version officielle du jeu de Konami indique que lors d’une partie de Tag Duel, chaque joueur dispose de son tapis de jeu, ce qui fait donc 4 terrains en tout. Cette version est différente de celle adaptée en jeu vidéo ou les deux joueurs de la même équipe se partagent le même terrain.

Voici ce que disent les règles officielles du Tag Duel:

  • Les deux équipes démarrent la partie avec un total de 16,000 points de vie.
  • Chaque joueur dispose d’un deck, side deck et extra deck.
  • Le joueur actif peut utiliser les cartes de son adverse pour payer un coût d’activation.
  • Le joueur actif peut utiliser les monstres sur le terrain de son coéquipier pour faire une invocation depuis son Extra Deck ou pour une invocation sacrifice.
  • Le joueur actif ne peut pas utiliser les effets des monstres de son coéquipier ni utiliser ses cartes posées.
  • Chaque équipe ne peut contrôler qu’une seule carte magie de terrain, et les deux joueurs peuvent l’utiliser pendant leur tour respectif.
  • Le joueur actif ne peut attaquer qu’avec les monstres sur son terrain. Il ne peut attaquer l’équipe adverse directement que si les deux terrains adverses sont vides.
  • Les joueurs d’une même équipe peuvent échanger et comparer leurs mains respectives.
  • La banlist habituelle s’applique individuellement à chaque joueur.
  • Les matchs s’effectuent en Best Of 1, c’est à dire en une manche gagnante. Un match dure 30 minutes.
Dans cet exemple, le duelliste 1A est le premier à jouer, le duelliste 2A sera le premier à piocher une carte au début de son tour. Le duelliste 2B sera le premier à être autorisé à rentrer en Battle Phase.

Le Tag Duel peut sembler compliqué à prendre un main au premier abord mais il permet une multitude de stratégies différentes. C’est un format qui mériterait plus d’attention de la part des joueurs et de Konami tant son potentiel ne semble pas exploité.

Les formats inventés

Les formats présentés jusqu’à maintenant sont ou ont été des formats officiels du jeu de carte Yu-Gi-Oh! Intéressons-nous maintenant aux différents modes de jeu inventés par la communauté au fil des années.

Singleton / Highlander

Ce format peut être représenté par l’Hydralander Orbital: ce monstre ne fonctionne que s’il n’y a 5 monstres ou plus de noms différent dans votre cimetière et aucun monstre de même nom. Le format est on ne peut plus simple: on ne peut jouer qu’un seul exemplaire de chaque carte que ce soit dans le Main Deck, l’Extra ou le Side.

Ce format n’étant pas officiellement supporté, il n’existe pas de banlist adapté. Une carte comme le Soldat Dragon Sombre aux Yeux Rouges est terrifiante dans ce mode de jeu, cela pourrait être approprié de la bannir. De même, des engines ne nécessitant que quelques cartes mais pouvant se jouer dans pratiquement tous les decks sont également à surveiller. On pense notamment aux cartes Invokhés, Surnaliche, Tri-Brigade, Zodiaque ou Mekk-Chevaliers pour ne citer qu’elles.

Common Only

Popularisé par Cimoooooooo et plus récemment par Zouloux, le concept de ce format est simple: on ne peut jouer que des cartes qui ont été imprimés en commune. Cela favorise les archétype qui ont eu leur deck de structure ou des archétypes un peu plus oubliés. Les decks qui font des ravages dans ce format sont par exemple le deck GoukiDeskbot, ou Gren Maju.

Ce format n’est pas forcément le moins cher à jouer, Floraison de Cendres et Joyeux Printemps par exemple restent une incontournable du format.

Limite de budget

Ce format plaira aux joueurs à petits budgets. Il suffit de définir une limite de budget pour chaque deck, side et extra compris. Le meilleur outil pour vérifier cela est le deck builder du site Ygo Pro Deck qui permet de contrôler le prix moyen de chaque carte sur cardmarket.

Une limite de 20€~30€ par exemple permet de laisser la place à de nombreuses stratégies. Vaut-il mieux joueur un boss monster un peu coûteux entouré de monstres plus faibles ? Ou au contraire un archétype plus faible mais plus consistant ?

Trinity Format

Le Trinity Format est un format inventé par la communauté, qui a pour particularité de bousculer le jeu tel qu’on le connaît. Le but de ce format est d’avoir un metagame plus abordable que le Master Duel ainsi que d’augmenter les interactions entre les joueurs. Le format est régi par quelques règles assez innovantes:

  • Limiteur d’invocation: On ne peut invoquer que 3 monstres à effet maximum par tour.
  • Highlander: Par défaut, on ne peut avoir qu’une seule copie de chaque carte dans le deck.
  • Taille de deck: Le minimum de carte dans un deck est 30, le maximum reste 60. Le Side et Extra Deck sont inchangés.
  • Système de Points: Cette règle fait la spécificité du Trinity Format.
    Les cartes peuvent valoir un point, un demi point ou n’avoir aucune valeur. Un deck de 30 cartes ne peut contenir que des cartes n’ayant aucune valeur.
    Pour chaque 5 cartes supplémentaires (au delà des 30 minimums), cela donne 1 point. Cela permet soit de rajouter une carte qui vaut un point, soit deux cartes qui valent un demi point ou ajouter un deuxième exemplaire d’une carte déjà dans votre deck.

L’avantage de ce format est qu’il est organisé, la banlist est déjà en place et des tournois sont organisés régulièrement. Les fans de l’animé seront ravis car des decks comme Hero, Cyber Dragon ou encore Peluchnimal font partis des meilleurs decks.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur leur site.

Les formats scellés

Ouvrir des paquets de cartes restent l’activité préféré des joueurs de cartes Yu-Gi-Oh! Divers formats permettent d’allier cela à la construction de deck et au duel. 

Draft

Pour faire une draft, il vous faut plusieurs joueurs et un paquet de cartes bien définis c’est ce qu’on appelle un cube de draft. A tour de rôle, les joueurs vont pouvoir choisir une carte puis passer le paquet au joueur suivant. A la fin de cette phase, chaque joueur a son deck et les duels peuvent commencer.

Chacun peut évidement construire son cube de draft selon ses préférences mais il existe également des produits fait pour. En effet, entre 2012 et 2014, 3 Battle Packs sont sortis et permettent de s’adonner à ce mode de jeu.

Sealed Only

Popularisé par Nyhmnim et RevzCards puis importé en France par Zouloux et Gabriel Soussi. Le concept consiste en ne jouant que des cartes ayant été obtenues en ouvrants des paquets de carte, généralement en partant d’un deck de structure.

C’est un format qu’il est possible de reproduire avec des amis en choisissant des decks de départ de niveau similaire (des decks sortis au cours de la même année par exemple). Il suffit ensuite de définir une fréquence et une limite de budget et vous pouvez affronter vos amis à chaque épisode.

Decks de Structure

Avec la sortie des decks Dieux Egyptiens en juin dernier, Konami a mis en avant un concept un peu oublié. En achetant un exemplaire de chaque deck vous pouvez vous affronter avec 2 decks de même niveau. Pas besoin de s’embêter à construire un deck ou d’en acheter plusieurs exemplaires. Les decks sont construits pour pouvoir s’affronter et possèdent diverses stratégies pour changer le cours de la partie. En attendant de voir si à l’avenir nous aurons de nouveau ce type de produit s’adressant plutôt aux joueurs débutants et/ou casual.

Et vous, quel est votre format préféré ? Dites le nous et partagez l’article à vos amis !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Nous soutenir

Vous appréciez notre travail et souhaitez nous aider ?

C’est possible et de plusieurs manières !

Vous pouvez nous faire un don sur Tipeee ou Paypal ca nous aidera beaucoup ;)

Boutique Partenaire

Atlantic Cards est la boutique partenaire de Yugioh France. C’est une boutique conviviale dans laquelle vous retrouverez les produits Yu-Gi-Oh les moins chers.

Vous disposez d’un code de réduction de 4% sur vos achats !