Compte rendu Extravaganza III

Liens de Partage
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit

Le Remote Duel Extravaganza 3ème du nom, organisé par News Games Infos, s’est conclu ce dimanche soir pour les duellistes français. C’est avec joie que l’on a appris que le record européen de l’évènement avait été battu: 228 joueurs pour l’évènement principal.
Après le succès mitigé des précédentes éditions (106 joueurs à l’Extravaganza II organisé par Ultra Jeux), on peut légitimement se demander quel crédit accorder à ce tournoi et comment le considérer à l’échelle de la scène compétitive de Yu-Gi-Oh!.

Un tournoi représentatif de la méta ?

Au premier abord, on repère la présence de duellistes habitués des tops. Certains ayant déjà trustés les premières places de l’évènement Giant Card la veille. Tournoi remporté par le Prank-Kids Gabriel Soussi contre le Dragon Link de Ryhan Jabri. Des decks parmi les plus fort et les plus populaires du format que l’on peut aisément qualifier de Tier 1.

Qu’en est-il alors du main event du dimanche qui a vu 228 duellistes s’affrontés au cours de 8 rondes suisses.

Analyse de la représentation des decks


En observant la répartition des decks à l’inscription, on constate déjà la présence des decks les plus en vu dans le format. 

La principale surprise vient de la sous-représentation de Dragon Link, deck considéré par beaucoup comme le plus fort du Tier 1. 

Cela peut s’expliquer par plusieurs facteurs : c’est un deck combo peut apprécié par la communauté. En tant que meilleur deck il est également celui que les autres joueurs vont le plus chercher à contrer. Les 19 duellistes ayant décidé de jouer dinosaure ce dimanche en sont la représentation parfaite. Malgré son statut de deck un peu plus faible que les decks du Tier 1, le deck dinosaure est connu pour son très bon match-up contre Dragon Link.

A noter finalement les 8 joueurs Salamangrande qui confirment que le deck restent très populaire malgré les moins bons résultats.

A l’issue des 8 rondes, les 16 premiers ont pu remporter le tapis représentant le Spadassin des Flammes Féroces qui aurait dû être le tapis des championnats Nationaux 2020 annulés pour cause de pandémie. Les 32 premiers sont qualifiés pour le Remote Duel Qualifier qui aura lieu en mai.

Analyse du Top 16

Nous avons pu récupérer la répartition des decks parmi ces 16 joueurs, à noter que l’évènement a été remporté par Prank-Kids. Nous n’avons pas malheureusement pas encore eu accès à l’intégralité des decks lists.

Commençons par parler des 3 decks que personne n’attendait à ce niveau : Madolche, Fluffal et Sky Striker; trois decks n’ayant pas particulièrement performé au cours des dernières semaines. 

Sky Striker est toujours parmi les decks favori de la communauté. Son archétype tient en peu de cartes et le deck est capable d’intégrer beaucoup de « free-spot » pour tenter de contrer les meilleurs decks.

Madolche compte lui sur ses monstres d’Extra Deck pour gérer le board adverse. Le deck est capable de jouer des cartes comme Migrateur Dimensionnel dévastateur contre la plupart des decks de la méta.

Finalement, le deck Fluffal est peut-être le plus surprenant. Depuis le ban du Roi Véritable de Toutes les Calamités le deck a perdu beaucoup de son potentiel en Tour 0 et doit se reposer sur Crapaudilique, Apollousa Arc de la Déesse ou des combos avec la Faux – Artefact. Le deck revient donc à ses premiers amours et compte sur ses fusions pour tenter de jouer deuxième et de tuer l’adversaire avec la puissance d’attaque de ses monstres fusions. A noter l’intégration surprenante de la Fusion des Ténèbres qui fonctionne puisque les fusions sont de type démon.

Si l’on se concentre maintenant sur les decks les plus représentés dans ce top 16, on ne peut qu’admirer le fort taux de conversion du deck dinosaure (19 inscrits pour 5 en Top 16). A l’inverse, des decks comme les variantes Eldlich et Invokhés passent d’une vingtaine de représentant à respectivement 2 et 1 deck en top 16. Le deck Dragon Link n’est parvenu lui à placer qu’un seul de ses 14 représentant au départ dans le top, confirmant que la majorité des joueurs s’étaient préparés à jouer contre. Prank-Kids quant à lui prouve une fois de plus son statut d’un des meilleurs decks du format en plus d’être l’un des plus populaires.

Comparaison avec des tournois précédents

Pour se donner une idée du crédit à accorder à ce tournoi, nous avons comparé la représentation des decks à l’inscription et en top avec l’extravaganza précédent et le dernier évènement français de grande ampleur : le Championnat de France 2019.

Voici les tiers lists que nous avons considérés pour ces évènements :

Avec près de 40% de decks tier 1 présent à l’inscription, le tournoi de ce dimanche se rapproche fortement des statistiques du Championnat de France 2019 (42.5%). 

De plus, un peu plus de la moitié des decks joués font partis de la tier list, ces deux tournois se détachent par rapport à l’Extravaganza précédent qui en plus de ne pas avoir attiré beaucoup de joueurs ne semblent pas avoir vu les meilleurs decks s’affronter.

Il faut toutefois noter la particularité du tournoi de 2019, avec un deck comme Salamangrande sorti deux mois plus tôt dans un structure deck et qui était joué par près de 20% des joueurs. L’accessibilité de ce deck combiné à sa récursion inégalable gonfle de manière logique la part des decks de Tiers 1 joué lors de l’évènement.

En regardant de plus près la répartition des decks en top, on observe également la même tendance pour le CDF et l’Extravaganza d’avril avec plus de 80% de représentation pour les decks sur la tier list. Le tournoi de février avait laissé plus de places à des decks que l’on peut considérer comme Rogue, avec par exemple Adamancipator, Subterreur ou ABC.

Par le nombre de joueurs, la représentation des decks les plus forts du moment, ce tournoi peut être considéré lors de l’analyse du metagame. La présence de joueurs habitués des gros évènements et des plus hautes places confirme également que cet évènement s’inscrit dans la scène compétitive du jeu. La composante remote duel, la difficulté pour certains joueurs de se procurer les meilleures cartes ainsi que le possible manque d’attrait des lots pour certains (Invitation pour un évènement européen de Remote Duel pour le Top 32, Playmat pour le Top 16) restent un frein au développement du jeu compétitif en période de pandémie.

Laisser un commentaire

Nous soutenir

Vous appréciez notre travail et souhaitez nous aider ?

C’est possible et de plusieurs manières !

Vous pouvez nous faire un don sur Tipeee ou Paypal ca nous aidera beaucoup ;)

Boutique Partenaire

Atlantic Cards est la boutique partenaire de Yugioh France. C’est une boutique conviviale dans laquelle vous retrouverez les produits Yu-Gi-Oh les moins chers.

Vous disposez d’un code de réduction de 4% sur vos achats !